LANCEMENT D'UN INTERNAT POUR JEUNES FILLES

Nous sommes très heureux d’annoncer que l’Association Essentiel finance depuis ce printemps un magnifique projet en Bolivie réalisé par l’Association Voix Libres à Genève. Il s’agit du lancement d’un internat pour des jeunes filles dont les parents travaillent dans les mines du Cerro Rico situées près de Potosi, à 4 500 mètres d’altitude dans les Andes boliviennes.

 

L’extraction du minerai d’argent, d’étain et de zinc sur les flancs du Cerro Rico a fait des millions de morts en plusieurs siècles d’exploitation. Des centaines de kilomètres de galerie ont transformé l’intérieur de la montagne en un dangereux labyrinthe instable où les mineurs travaillent dans des conditions terrifiantes : effondrements, accidents d’explosifs, silicose, etc. L’Association Voix Libres est l’une des rares ONG qui continue d’agir dans cet environnement extrêmement pauvre et violent : les mineurs sont pour la plupart alcooliques, la majorité des femmes y sont battues et les enfants sont souvent forcés de travailler à la mine dès leur plus jeune âge.

 

L’objectif du projet est d’offrir à une douzaine de jeunes filles un internat sécurisé dans la maison de Voix Libres à Potosi, proche de leur collège. En effet, les deux obstacles principaux que les jeunes filles rencontrent pour étudier sont d’une part la longueur et la dangerosité du trajet entre l’école à Potosi et leur domicile dans les villages de mineurs qui se situent sur les flancs du Cerro Rico et d’autre part le fait qu’elles ne peuvent généralement pas étudier le soir à la maison car elles doivent aider leurs parents ou s’occuper de leurs frères et sœurs. Dès le départ, le projet sera autogéré par les filles elles-mêmes avec l’aide des deux éducateurs de la maison de Voix Libres qui prendront soin d’elles pour leurs devoirs, leur santé et leur éducation. La solution d’un internat à Potosi leur donne donc les meilleures chances possibles pour pouvoir étudier et quitter la fatalité du travail dans les mines.

 

Un beau projet et un bel exemple de collaboration entre deux ONG qui souhaitent venir en aide aux plus défavorisés !